ACCUEIL NOS PARTENAIRES EDITIONS PRECEDENTES
 
Le festival Le comité Presse CONTACT                    
Festival National de la Création Féminine  

Le mot de la commissaire

Le mot de madame Hamida Agsous commissaire du festival
Le programme

> EXPOSITIONS
d'Orge et de blé
Arts de la table

> Conférences
> Animations
> Concours
< Programme général
Revue de presse
Photothèque

La galerie photos du festival

Vidéothèque

Les vidéos du festival 2014



Les conférences

CONFERENCES DE LA CINQUIEME EDITION DU FESTIVAL NATIONAL DE LA CREATION FEMININE

"LES REFERENCES HISTORIQUES ET ARCHEOLOGIQUES DU COUSCOUS"
par mme Houria Cherid - Dimanche 08 Juin


Docteur en archéologie, Houria Cherid est aussi directrice du Musée national des Antiquités d’Alger depuis 2006. Sa thèse de doctorat en 2013 a porté sur "L’évolution des équipements de cuisine maghrébine, de l’époque almoravide à la fin de l’époque ottomane : études historiques et archéologiques".

Les chercheurs sont quasi unanimes sur le fait que le mot couscous est d’origine berbère. Les premières recherches sur le couscous, menées par l’historien Henry Peres (Bulletin des études arabes, n° 15, décembre 1943) se penchaient sur les références historique de ce plat à travers les textes anciens arabes ou berbères. A l’étude des recherches historiques sur les textes anciens, littérature, poésie, récits de voyages et essais, et à l’appui des diverses découvertes archéologiques, Houria Cherid, lors de cette conférence, nous mène sur les traces de ce couscous dont les origines remonteraient, selon certaines thèses, à des millénaires.


"LE PLAT DU PARTAGE"
par mme Leïla Boukli Hacene Tani, journaliste et auteure - Lundi 09 Juin


Diplômée en civilisation et littérature espagnoles, journaliste, après une riche carrière de près de 44 ans dans le secteur de l’audiovisuel, Leila Boukli, femme de culture et romancière à ses heures (deux romans en cours d’écriture), est aussi l’auteure du Plat du partage, un ouvrage en deux volumes consacré au couscous «semé d’essence maghrébine qui, à force d’envoutement de ceux très nombreux qui y ont goûté, a fini par étendre sa renommée au-delà des continents et des mers».

Le couscous, plat de partage par excellence, est un patrimoine commun au Maghreb, depuis au moins le IXe siècle. Il est devenu universellement reconnu et apprécié. Ce plat migrant demeure aujourd'hui encore l'un des rares mets qui continue de nous subjuguer par son mystère et sa magie. Il est vrai que rien n'est perdu aussi longtemps que les peuples conservent culte, traditions millénaires, rites culinaires qui fixent dans nos mémoires, que l'on soit riche ou pauvre, dans la peine ou dans la joie, des associations d'ambiances, de bruits, de goûts. Ne dit-on pas que "les fleuves coulent vers la mer et gardent la nostalgie des hauteurs où ils ont pris leur source…"



"A LA DECOUVERTE DES COUSCOUS D’AILLEURS : LE COUSCOUS SICILIEN DE TRAPANI"
par Mme Marilù Terrasi - Mardi 10 Juin


Diplômée en philosophie, passionnée de culture populaire sicilienne mais aussi de théâtre, Marilù Terrasi trouve le lien entre disciplines littéraires et artistiques et cuisine et entreprend, en 1985, de devenir restauratrice à Makari, hameau de San Vito lo Capo (province de Trapani en Sicile).

Entre tradition et innovation, Marilù apprend les secrets de la préparation du couscous et s’engage à faire perdurer l’art de «l’Incocciata» (le fait de rouler le couscous) dans des ateliers et des séances de dégustation. Au cours de cette conférence, elle nous livrera les secrets du couscous sicilien de Trapani, traditionnel et revisité.


"DU COUSCOUS TRADITIONNEL, VERITABLE PATRIMOINE NATIONAL, A LA TRANSFORMATION INDUSTRIELLE"
Par M. Sid Ali Lahloui, restaurateur à Alger, fondateur et manager des établissements Lahlou - Mardi 10 Juin


Originaire de Frikat (Draâ El Mizan, Tizi Ouzou), Sid Ali Lahlou compte plus d’un succès culinaire à son palmarès. Il est le fondateur de La Maison Lahlou, entreprise familiale, créée en 1999, dans son village, et spécialisée dans la fabrication du couscous traditionnel roulé main. Soucieux du respect de l'art culinaire ancestral et de sa promotion, il est l’organisateur de la Fête nationale du couscous dont la première édition s'est tenue en 2005 à Frikat, et de plusieurs journées de dégustation à Alger et participe régulièrement à différents salons et expositions à l’étranger. En tant que chef, il a plusieurs fois été distingué et a notamment remporté, en 2005, grâce à son couscous d’orge, le premier prix au Festival international du «Couscous Fest» en Sicile. Ce festival existe depuis dix-sept ans et récompense, chaque année, le meilleur couscous parmi une sélection internationale prestigieuse.

Couscous à base de blé naturel et de différentes céréales telles que le couscous d’orge, d’avoine, de gland, de riz, de maïs, de sorgho, de caroube ou à base de plantes (de thym, de lavande, de basilic)…, les ressources ancestrales de ce plat magique sont illimitées et leurs débouchés à l’étranger immenses.



Haut de Page ^

Copyright © 2010 - 2014 Festival National de la Création Féminine Algérie
Tous droits Réservés 
Conception, Réalisation & Référencement
bsa Développement